• Thomas PELLETIER

Le temps qui passe...


Le temps est linéaire… quoi que vous fassiez, ce dernier continue son chemin, il passe.

Il ne vous attend pas, il ne s’adapte pas à vous, il ne se préoccupe pas de vous… il passe.

Certains pourtant essaient de le défier, de le dompter, essaient de le maitriser, de le forcer à ralentir.

On pourrait appeler ces gens des "optimistes du temps", ils adorent imaginer que ce qu’ils ont prévu va se passer comme ils l’avaient prévu faisant fi des aléas...

Ces gens-là manquent souvent d’anticipation ou de préparation, ce sont les experts des TO DO LIST à rallonge...

"Je n’ai pas fini ce que je devais faire dans le temps que j’avais prévu, et je suis déjà en train de prévoir des choses supplémentaires."

Rien de mieux pour avoir la sensation que le temps nous oppresse et pour avoir le moral dans les chaussettes. « J’ai pas fait la moitié de ce que j’avais prévu »…

On peut, de ce fait, se dire que ça n’a pas grande importance puisque ça n’engage que notre responsabilité…

Oui mais voilà, nous ne vivons pas seuls dans notre bulle, nous sommes entourés de gens qui eux aussi, tentent à leur manière de gérer leur temps.

Et ces interactions créent de la difficulté supplémentaires puisque le temps, je vous rappelle, continue son chemin en se fichant complétement des conséquences.

Imaginons maintenant deux personnes qui doivent partager leurs utilisations du temps en confondant leur emploi du temps : Chacune a sa TO DO LIST. Chacune espère pouvoir réaliser tout ce qu’elle a prévu dans la journée.

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on se donne des rendez-vous à heure fixe et non des rendez-vous en plage horaire, cela permet de pouvoir construire le lego temporel de notre journée.

Vous me voyez venir…

Une mauvaise gestion de son temps par l’un conduit à un effet domino pour l’autre puisque tout son lego temporel risque d’être décalé.

De ce fait il risque de faire supporter à lui ou à d’autres - qui ont aussi leur lego temporel - la mauvaise gestion du temps du retardataire…

Alors vous me direz que le retard existe et que l’on ne peut pas maitriser toujours tous les évènements.

JE SUIS ENTIÈREMENT D'ACCORD AVEC VOUS

Et il existe donc 3 solutions pour palier à cela :

• Être plus réaliste sur ses capacités à gérer une tâche dans le temps ; • Prévoir un aléa ou une marge ; • Ou alors assumer les conséquences de son retard.

Ah oui et prévoir le retard des autres comme aléa n’est pas une solution acceptable…

Chacun reste responsable de sa vie.


40 vues